Thèses et HDR

Une liste des thèses et HDR soutenues depuis 2000 ayant utilisé la LSF comme cadre théorique principal.

Doctorat

Elsoukova-Lord, Irina (2006): La temporalité dans la logogenèse narrative. Perspective de rapprochement à travers l’étude linguistique de deux romans « The English Patient » de Michael Ondaatje et « Starik » de Iouri Trifonov. Thèse de doctorat soutenue à l’Université de Bretagne Occidentale.

Hamilton, Clive, E.  (2015) Cartographie des erreurs en anglais L2 :  vers une typologie intégrant système et texte.  Thèse de doctorat soutenue à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3.

Millot, Philippe (2012): Caractérisation de l’anglais comme lingua franca professionnellle à travers une analyse de corpus de courriels échangés en entreprise : une étude de registre. Thèse de doctorat soutenue à l’Université de Grenoble 3

Ormrod, Janet (2000): La rédaction de l’article scientifique par des anglophones et par des francophones : le groupe nominal. Thèse de doctorat soutenue à l’Université de Bretagne Occidentale

Treguer-Mergalet, Michelle (2003): Le projet-langues et la linguistique systémique fonctionnelle : un intérêt didactique pour l’apprentissage des langues vivantes dans le premier degré. Thèse de doctorat soutenue à l’Université de Bretagne Occidentale

HDR

Carter-thomas, Shirley (2009): Texte et contexte : pour un approche fonctionnelle et empirique (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3)

Gledhill, Christopher (2008): Le signe et le syntagme : entre phraséologie et lexico-grammaire. Une synthèse du modèle systémique fonctionnelle de Michael Halliday et de la théorie sémiotique de Charles S. Peirce. (Université de Bretagne Occidentale)

Rossette, Fiona (2015): Réflexions sur le texte et sur sa dimension interpersonnelle, à l’écrit et dans l’oral élaboré en anglais contemporain (Université Paris-Sorbonne)